Publié : 25 août 2010

Vive la solidarité à l’école !

A l’école Jean-Jaurès de Villiers-le-Bel, un conseil d’élèves se réunit une fois par mois pour améliorer la vie de l’école. Jennifer, élève de CM2 et Ministre de la solidarité, témoigne.

Aide et Action : Comment l’idée d’un ministère de la solidarité est-elle née ?

Jennifer, élève de CM2 et Ministre de la SolidaritéJennifer : Au début, au conseil d’élèves, il n’y avait pas de ministères donc les différentes missions n’étaient pas attribuées à des élèves précis. Puis, avec les autres délégués, on s’est rendu compte que c’était important de se partager les rôles. Cela permet de travailler en groupe de façon plus organisée. Le choix d’un ministère de la solidarité nous semblait crucial parce que nous pensons aux autres et que nous voulons les aider.

AEA : Depuis quand ce ministère est-il mis en place au Conseil d’élèves de l’école ?

J. : Il a été mis en place fin février début mars, c’est encore tout récent !

AEA : Combien d’élèves composent ce ministère ?

J. : Pour gérer le Ministère de la solidarité, nous sommes quatre : il y a Emilie (CP), Yannis (CE1), Estelle (CE2) et moi.

AEA : Quelles sont les actions solidaires en cours ?

J. : Par exemple, dans notre école, il y a beaucoup de vêtements qui ne sont pas récupérés. Donc nous, le ministère de la solidarité, avons décidé de les donner à la Croix-Rouge pour en faire profiter les autres. Par générosité, nous avons par ailleurs organisé une vente de gâteaux au profit des habitants d’Haïti suite au tremblement de terre. Nous avons récolté environ 260 euros. Pour l’année prochaine, nous envisageons de parrainer un enfant d’un autre pays pour qu’il puisse aller à l’école dans de meilleures conditions.

La classe de CM2