Vous êtes ici : Accueil > Magazine 100% Junior (année 2009-2010) > Les articles/interviews pour le magazine > Dossier - L’éducation à l’environnement > Les déchets > Le tri des déchets : une expérience auprès des élèves de l’école Jean-Jaurès de (...)
Publié : 2 août 2010

Le tri des déchets : une expérience auprès des élèves de l’école Jean-Jaurès de Villiers-le-Bel

Pourquoi trie-t-on ? Comment trie-t-on ? Les élèves de notre école savent-ils trier les déchets ? Voici les trois questions auxquelles nous avons voulu répondre.

On produit de plus en plus de déchets, notamment dans des pays comme la France. Ces déchets polluent la planète, l’environnement. Il faut donc limiter leur quantité sur la planète. Trier les déchets, c’est les séparer en fonction des matériaux qui les composent. Cela aide à les recycler et ensuite à les valoriser. « Valoriser », ça veut dire fabriquer des nouveaux objets à partir de matières premières recyclées. On économise des matières premières et de l’énergie. Ainsi, on pollue moins la nature. Voilà pourquoi il faut trier.

Pour trier, nous devons mettre les déchets dans les bonnes poubelles. Dans notre ville, Villiers-le-Bel, il existe quatre poubelles différentes :

- la poubelle jaune sert pour tout ce qui est recyclable ;
- la poubelle orange pour les ordures ménagères ;
- la poubelle verte pour le verre (qui sera ensuite recyclé) ;
- la poubelle marron pour tout ce qui est biodégradable.

Avec notre classe, nous avons voulu vérifier si les élèves savaient trier. Nous avons donc organisé une animation le vendredi 9 avril 2010 à la sortie de l’école. Il y avait trois ateliers répartis dans la cour : un à côté du bureau du directeur, un autre sous le préau et un dernier à la grille d’entrée. A chaque atelier, nos camarades devaient trier les déchets que nous leur présentions en le mettant dans la bonne poubelle. Ensuite, nous avons corrigé leurs erreurs. Parmi les objets à trier, il y avait par exemple une bouteille en plastique, un couvercle de confiture, un pot en verre, une peau de banane, etc.

Sur les trente neuf objets présentés, il y a eu 13 bonnes réponses et 26 erreurs.

Conclusion : nous devons continuer l’éducation à l’environnement pour que ces élèves apprennent à devenir de meilleurs citoyens !

La classe de CE1.