Vous êtes ici : Accueil > La vie des classes > 2009-2010 > 1 CPa - Laurence LEGUE > les droits de l’enfant en musique
Publié : 7 juin 2010

les droits de l’enfant en musique

notre conte

Après avoir travaillé sur les droits de l’enfant, nous avons inventé l’histoire d’un petit alien malheureux qui se sauve de chez lui (« Les aventures de Bibi et de David »).
Maintenant, nous préparons un spectacle pour mettre en musique ce conte.

 L’aventure de Bibi et de David

Par les élèves de la classe de Cpa

 

C’est l’histoire de Bibi, un petit alien de 7 ans qui habite sur la Lune. Il a des parents qui ne l’aiment pas. Lui, aime ses parents, ce qui le rend triste. Il n’a pas de frère et sœur, et ne va pas à l’école car sa planète est trop petite pour en construire une.

En plus, ses parents qui sont très méchants l’enferment chez lui toute la journée. Il s’ennuie beaucoup. Alors, la nuit, quand ses parents sont endormis, il tourne tout doucement la clé de la porte de sa maison pour ne pas faire de bruit, et s’enfuie à pas de loup. Il rejoint ses copains (il en a beaucoup : 16, car Bibi est très gentil). Il va aider des petits aliens malades ou blessés et les emmène à l’hôpital.

Une nuit, en revenant de l’hôpital, il retourne dans sa chambre, fait sa valise et s’enfuie pour toujours. Il prend une soucoupe volante pour aller dans l’espace.

Le décollage et le début du voyage se passent très bien. Tout à coup, une forte pluie se met à tomber. Puis, on entend un très gros bruit : c’est l’orage. Il y a des éclairs tout blancs et la foudre tombe sur la soucoupe volante. Bibi tremble : il a la peur dans le ventre. Il respire très fort.

Puis, il y a beaucoup de vent qui secoue la soucoupe dans tous les sens.

Enfin, ça se calme. Bibi souffle : « ouf !, enfin ! ». Il continue tranquillement son voyage. Malheureusement, de gros cailloux, des météorites, se mettent à tomber et frappent la soucoupe volante. Le vaisseau spatial se cogne contre toutes les planètes des alentours. Soudain, une météorite casse une vitre. Bibi se retrouve éjecté du vaisseau et réussit à rentrer de nouveau.

Il a eu très peur. Il tremble, il crie et il pleure.

Il observe l’espace et aperçoit enfin la planète Mars où justement il veut aller. Il est heureux et fier de lui.

En s’approchant, il croise une soucoupe volante. Il ne voit pas qui est à l’intérieur. Bibi a peur et il se cache. Il se rapproche et aperçoit un enfant martien. Il lui dit : « Bonjour, je m’appelle Bibi et toi, comment t’appelles-tu ? ».

Le martien lui répond : « Moi, je m’appelle David. Qu’est-ce que tu fais là ?

- Je me suis échappé parce que mes parents étaient méchants et ne m’aimaient pas.

- Où vas-tu ?

- Je veux aller sur la planète Mars car elle est mieux que la mienne.

- Oh ! Ça tombe bien. C’est ma planète. Suis-moi ! Je vais te la faire visiter ».

Ils se posent et sortent de leur soucoupe. En se promenant, David lui dit qu’il n’a pas d’ami. Bibi lui dit : « Bien sûr que si. Moi, je veux être ton ami. »

David est heureux. Mais, il lui explique qu’il n’a pas d’ami parce qu’il n’est pas pareil que les autres martiens : il a les joues rouges et ses yeux ne sont pas placés au bon endroit. Il est bizarre et différent des autres. Il est né comme ça. Il est handicapé. A chaque fois qu’il sort de l’école, tout le monde se moque de lui : les enfants et les adultes. Personne ne veut jouer avec lui à la récréation. Heureusement, ses parents sont gentils avec lui : son papa joue avec lui au foot et sa maman le console en lui disant des choses gentilles : « Je t’aime. Ne t’inquiète pas, moi je suis là pour toi ». En racontant tout ça, David fait visiter la planète Mars à Bibi.

Sur la Lune, pendant ce temps-là, tout le monde s’inquiète. Le matin de son départ, ses parents vont le réveiller mais il n’est pas là ! Il sont surpris et sont très inquiets. Ils se mettent à pleurer. Ils cherchent partout dans la maison : sous l’escalier, sous le lit, dans la salle de bain, dans les placards... Ils courent ensuite voir la police pour dire que leur fils a disparu. Puis, ils découvrent que le vaisseau spatial de Bibi n’est plus à sa place et ils comprennent qu’il s’est enfui.

Ils se rendent compte que c’est parce qu’ils ont été méchants avec lui. Ils réfléchissent et ils finissent pas regretter ce qu’ils ont fait. Ils décident donc d’être gentils avec Bibi quand ils le retrouveront.

Sur Mars, Bibi reste une semaine chez David et il s’amuse : il joue au basket, et il va à l ’école : il apprend les chiffres, les lettres, à écrire, à lire, à compter...

En plus, il trouve des copains pour David : il va parler à tous les martiens pour leur expliquer que David est gentil et qu’il est triste de ne pas avoir de copains. Il leur dit aussi qu’il est comme les autres martiens dans sa tête et que ce n’est pas grave si ses yeux ne sont pas bien placés. Il faut être ami avec tout le monde.

Mais, au bout d’une semaine, il s’inquiète pour ses parents. Il se dit qu’il doit s’occuper d’eux : « Ce sont quand même mes parents », pense-t-il.

En plus, ses parents lui manquent.

Alors, il décide de retourner sur la Lune. Quand il voit ses parents, il leur saute dans les bras. Ses parents lui disent : « Tu nous a manqué. On regrette ce qu’on t’a fait, et on a décidé de changer. »

Bibi leur répond alors : « C’est génial. Vous voulez bien venir avec moi visiter la planète Mars ? Il y a une école et il y a tout ce dont on a besoin. »

Ils partent tous sur Mars et ses parents décident d’y rester pour toujours.

FIN